Le WIKI francophone consacré à Windows Phone et à Android ...

Navigation






Glossaire et définition des termes pour Android et ses terminaux

RSS

Cette page a pour but de lister les différents termes et mots utilisés dans le monde des téléphones mobiles.
A lire aussi :
Pour rechercher rapidement un mot, utilises les touches Ctrl + F dans ton navigateur.

Nécessaire au téléphone pour fonctionner

SPL
Ou bootloader qui représente le Basic Input/Output Sytem (BIOS) qui est flashable comme sur un PC, mais dangereux à faire si tu ne sais pas ce que tu fais (risques de briquer).

ROM
Aussi appelée firmware qui est le système d'exploitation du téléphone et qui, entre-autres, possède la belle interface graphique que te montre ton téléphone.
Chaque éditeur de ROM (y compris les officielles) possède un nom associé à des build ou RC (n°de version; ex: CyanogenMod 4.1.9, 4.1.99, 4.1.999, 4.1.9999 .... ) et qui elle mêmes sont basées sur des builds d'Android (Android 1.1, CupCake 1.5, Donut 1.6, Eclair 2.0)

RADIO
Qui est l'interface logicielle qui permet à la ROM de s'adresser aux différents services de communications disponibles sur le téléphone (ex: téléphonie, GPS, 3G, Wifi...). Généralement chaque ROM à une version/numéro de RADIO dédiée (ex: ota-radio-2_22_19_26I.zip)

Tout ce qui concerne le téléphone

FASTBOOT
Se décompose en un programme et un mode de démarrage du téléphone qui te permet d'envoyer au portable un fichier de boot provisoire (le "Recovery").
Démarrer en mode FastBoot signifie que ton mobile soit prêt à recevoir le fameux boot puis de lui lui balancer le "Recovery" à partir de l'ordinateur avec le programme FastBoot.exe présent dans le SDK (ex: cm-recovery-1.4.img de chez Cyanogen et JesusFreek)
Et oui il faut bien être "rooté", donc avoir les droits d'administrateur sur le téléphone (c'est pourquoi il faut commencer par monter un recovery puis y rajouter une ROM "rootable", mais pas possible pour l'instant sur la 1.5 sauf en passant par ce tuto proposé par Vivanno)

RECOVERY
C’est un fichier de boot provisoire (Cyanogen+JF 1.4 par ex), monté sur le téléphone via le FASTBOOT et qui peut aussi être flashé sur le téléphone (pour ceux qui l’utilisent beaucoup)
C’est un peu l’équivalent du "Boot from CD" pour un PC ; il permet d’avoir accès au téléphone sans pour autant que l’OS principal soit lancé ; donc de pouvoir remplacer à sa guise cet OS, donc bel et bien votre très chère ROM Android

Qu'est ce donc que le ROOT
Les ROMs alternatives sont rootable si besoin mais ne sont pas rootées d’office (il y aurait trop de risques d’avoir le root de base et donc de laisser le champ libre et ouvert vers l'OS du téléphone à chaque application que nous utilisons , car pour rappel le root donne droit aux pouvoirs administrateur sur l'OS de son téléphone).
Une fois la ROM installée, le root ne peut s’activer que par demande de permission à l’accès root (par exemple si tu veux utiliser BackLight Off ou Backup for root users) et sont gérées individuellement par une appli qui s’appelle "SuperUser permissions" présente dans ton phone (dumoins sur le roms Cyanogen) ou alors s'activer manuellement à travers un Terminal Emulateur si besoin comme par exemple dans le chapitre "Flasher le recovery sur le téléphone" issu de ce tuto.

FLASH
Il s’agit de rentrer dans le mode RECOVERY (ou par fastboot) décrit ci-dessus et de faire une mise à jour, ou une installation d’un firmware ou rom, d’une radio, d’un spl, d’un recovery etc... C’est une installation quoi.

Faire un WIPE
Opération qui consiste à pratiquer un effacement complet de toutes les données utilisateur, des caches, des programmes qui sont installés dans la mémoire du téléphone, bref c'est une RAZ de votre téléphone (mais pas de la carte µSD qui n'est absolument pas concernée)
C'est une opération qui est généralement recommandée lorsque vous changez de version de ROM (ou de build)
Il existe des apk de sauvegarde comme "Backup for root User" qui permettent de sauvegarder certaines de ces données comme les contacts, les favoris, etc...
Consulter le log d'installation de la ROM pour savoir s'il y a lieu de cette procédure ou non (ou à quel moment exact le pratiquer).

SWAP
Décharge de la mémoire de travail ("RAM") sur la SD (limité par la taille de la partition linux-swap sur la SD de 32 à 64Mo actuellement.
Pour activer le swap, il faut une partition swap, mais également un fichier userinit.sh et un user .conf dans /system/sd. Tu peux trouver ses fichiers et leurs explications ici.

COMPCACHE
Compression/décompression de cette RAM dans un cache mais lui même contenu dans cette mémoire (pour faire gagner de l'espace).

L'apk APP2SD
Application permettant de décharger l'espace réservé aux programmes (apk) dans le téléphone et qui sont en ("ROM") vers la partition ext sur la SD, ce qui vous permet dans l'absolu d'installer un grand nombre d'applications (limité par la taille de la partition ext sur la SD, max 512Mo recommandés)
Attention certaines ROMs comme Cyanogen l'intègre déjà. Dans ce cas, ne pas réinstaller par-dessus sinon crash du système !

Brique (ou briquer)
Parallélépipède rectangle, de terre argileuse crue et séchée au soleil ou cuite au four, utilisé comme matériau de construction.
Votre mobile se transformera ainsi en brique si vous ne respectez pas les procédures !

JIT

Définitions concernant le développement d'applications

SDK
Ou "Single Developpement Kit" permet de réaliser des programmes pour Android et il possède aussi tous les outils pour pouvoir s'adresser à ton téléphone à partir de l'ordinateur (y compris fastboot et drivers du téléphone)



Copyright 2012 CordoWEB